Lettre à Marcella.
PORPHYRE, DES PLACES Edouard (texte établi par), PERROT Arnaud (trad., intro. et notes).

Lettre à Marcella.

Belles Lettres
Prix régulier €11,50 €0,00 Prix unitaire par

Collection bilingue classique. Parmi les grands textes de l’Antiquité tardive, la Lettre à Marcella du philosophe néoplatonicien Porphyre de Tyr a reçu des critiques le titre de « testament spirituel du paganisme . En effet, par bien des côtés, ce texte constitue un bilan de la philosophie grecque des époques hellénistique et romaine et une photographie de ce qu’elle est devenue au IIIe siècle, en particulier sous l’impulsion de Plotin. À cette époque, la philosophie, qui se réduit pour l’essentiel au platonisme, est surtout une méthode pour détourner l’âme du sensible et l’unir à Dieu, par le moyen des vertus, de la connaissance, en particulier la théologie, et de l’ascèse. Pour la consoler de l’avoir quittée pour un long voyage, Porphyre rappelle à son épouse les éléments fondamentaux de la doctrine à laquelle elle a choisi d’adhérer: le foyer du philosophe est aussi une école de philosophie. Les historiens de la piété ancienne ont salué la haute spiritualité de cet opuscule, école de relation à soi, aux autres et au divin, qui jette une lumière renouvelée sur les mutations profondes de la philosophie au seuil du IVe siècle, et cela avant l’avènement de l’âge d’or de la littérature chrétienne et de la domination politique et culturelle du christianisme.

N° d'inventaire 22801
Format 11 x 18
Détails 74 p., broché.
Publication Paris, 2019
Etat Neuf
ISBN 9782251449562