La Route bleue. Raoul Dufy en pays de Langres.
Catalogue de l'exposition au Musée d'Art et d'Histoire de Langres du 19 mai au 20 août 2012.

La Route bleue. Raoul Dufy en pays de Langres.

Somogy
Prix régulier €35,00 €0,00 Prix unitaire par
N° d'inventaire 16171
Format 22 x 28
Détails 104 p., 66 illustrations couleurs, broché à rabats.
Publication Paris, 2012
Etat Neuf
ISBN 9782757205556

Dans les années 1930, Raoul Dufy, l'un des principaux peintres français de l'entre-deux guerres, a fréquenté Langres et le pays de Langres. Ces oeuvres illustrent un moment encore méconnu de la carrière de l’artiste. Il a laissé quelques dizaines d'oeuvres (peintures à l'huile, aquarelles et dessins) représentant la ville et la campagne langroise. Raoul Dufy a peint des paysages ensoleillés, des scènes de moisson, des routes fleuries, des trains, des détails de la ville et, souvent, la silhouette des remparts ponctuée du dôme et autres clochers des monuments langrois. L'exposition présente une quarantaine d'oeuvres prêtées par les musées français (Albi, Besançon, Cambrai, le Centre Pompidou de Paris, Dijon, Le Havre, Nice, Rennes...), étrangers (La Haye, Helsinki, Londres, San Antonio) et par des collectionneurs privés. «La route bleue« est le titre de l'une des toiles de Raoul Dufy il évoque cette sorte de «poésie lyrique, par la couleur et le mouvement, dont Dufy s'était fait une spécialité.

Dans les années 1930, Raoul Dufy, l'un des principaux peintres français de l'entre-deux guerres, a fréquenté Langres et le pays de Langres. Ces oeuvres illustrent un moment encore méconnu de la carrière de l’artiste. Il a laissé quelques dizaines d'oeuvres (peintures à l'huile, aquarelles et dessins) représentant la ville et la campagne langroise. Raoul Dufy a peint des paysages ensoleillés, des scènes de moisson, des routes fleuries, des trains, des détails de la ville et, souvent, la silhouette des remparts ponctuée du dôme et autres clochers des monuments langrois. L'exposition présente une quarantaine d'oeuvres prêtées par les musées français (Albi, Besançon, Cambrai, le Centre Pompidou de Paris, Dijon, Le Havre, Nice, Rennes...), étrangers (La Haye, Helsinki, Londres, San Antonio) et par des collectionneurs privés. «La route bleue« est le titre de l'une des toiles de Raoul Dufy il évoque cette sorte de «poésie lyrique, par la couleur et le mouvement, dont Dufy s'était fait une spécialité.