La quatrième fonction. Altérité et marginalité dans l'idéologie des Indo-Européens.
SAUZEAU Pierre, SAUZEAU André.

La quatrième fonction. Altérité et marginalité dans l'idéologie des Indo-Européens.

Belles Lettres
Prix régulier €45,00 €0,00 Prix unitaire par

Selon Sir Darius, personnage de Salman Rushdie, «trois fonctions, ça ne suffit pas ; il faut qu'il y en ait une quatrième... – Impossible, répondit Methwold. Les trois concepts du vieux Georges remplissent la totalité du paysage social. – Oui, dit Sir Darius. Mais que fait-on de l’extériorité, de tout ce qu’on considère comme au ban de la société, au-dessus de la mêlée ? Les seules personnes qui voient la totalité du tableau sont celles qui sortent du cadre.« De fait, la structure tripartie découverte par Georges Dumézil n’épuise pas l’idéologie des anciens peuples indo-européens ; le grand savant en était conscient : ni le dieu védique Rudra, ni le scandinave Loki, ni le grec Apollon n’y trouvent leur place ! Pourtant l’hypothèse, déjà ancienne, de la quatrième fonction, ne s’est pas imposée à ce jour. Les auteurs, en s’appuyant sur l’appréhension du nombre et le système des couleurs, montrent la fécondité interprétative de l’hypothèse quadrifonctionnelle dans le vaste domaine qui s’étend des anciens Indiens, Grecs et Romains jusqu’aux «derniers païens« de l’Hindou-Kouch, en passant par l’Irlande et la Scandinavie médiévales. Ils dessinent et approfondissent le champ de la quatrième fonction – le reste, l’anormal, l’ambigu, le passage, l’Autre ; étranger, bourreau, esclave, berger, monstre, fripon, poète ou prophète – leur paradoxale utilité, leur dynamisme envahissant.

N° d'inventaire 16144
Format 15 x 21,5
Détails 410 p., broché.
Publication Paris, 2012
Etat Neuf
ISBN